Développement économique et exportation

La CCHG présente son 1er Gala des Théodore

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le 1er Gala des Théodore se tiendra le 23 novembre à l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts.

Le 1er Gala des Théodore se tiendra le 23 novembre à l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts. Photo : Johanne Fournier

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – La Chambre de commerce de la Haute-Gaspésie (CCHG) lance son 1er Gala des Théodore.

L'événement se tiendra la 23 novembre à l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts. S'il s'agit du 1er Gala des Théodore, celui-ci représentera néanmoins la 11e activité de reconnaissance de l'organisme. C'est lors du 10e anniversaire l'an dernier que la CCHG a attribué ses premiers prix Théodore.

Nouveautés

Pour son prochain gala, qui sera placé sous le thème des années 1940, l'organisme adopte une nouvelle formule, notamment sur le plan de la remise des prix. « Parmi les changements de la formule, le cocktail sera écourté pour se terminer à 18h, explique la coordonnatrice de la chambre, Cassandra Lévesque. La remise des prix aura ensuite lieu à l'auditorium pour la première fois. Après, il y aura le repas, qui permettra davantage les échanges et qui sera axé sur les produits du terroir de la Haute-Gaspésie. Contrairement aux autres années, le volet culturel sera composé uniquement d'artistes de la Haute-Gaspésie. Pour le reste, on ne dévoilera pas tous nos secrets! »

L'objectif du gala consiste à reconnaître et à valoriser la réussite des entreprises, organismes, institutions et personnalités de la Haute-Gaspésie en soulignant leurs réalisations. En reconnaissant leurs succès, la CCHG les fait mieux connaître auprès de la population locale et régionale. Les candidatures peuvent être déposées jusqu'à 9h le 21 octobre.

Parmi les autres changements instaurés, le gala des Théodore sera, à compter de cette année, organisé sur une base biennale. « Ça va donner plus de temps aux entreprises et organismes pour compléter leur dossier de candidature et pour innover, estime Mme Lévesque. En Gaspésie, il n'y a plus beaucoup d'événements annuels, mais davantage biennaux. »

La CCHG demeure fidèle à sa tradition en encourageant le milieu des arts. Par conséquent, l'organisme lance un appel auprès des artistes de la Haute-Gaspésie afin de soumettre une œuvre qui pourrait devenir l'emblème du 1er Gala des Théodore.

Théodore-Jean Lamontagne

Les prix ont été nommés en l'honneur de Théodore-Jean Lamontagne. Né en 1833 à Saint-Gervais-de-Bellechasse, Théodore-Jean Lamontagne fait partie des fondateurs de Sainte-Anne-des-Monts. Après avoir occupé un premier emploi à la scierie Price de Cap-Chat, il ouvre son premier magasin à Sainte-Anne-des-Monts en 1857. Les affaires étant plutôt prospères pour lui, il fait construire un manoir surplombant sa ville d'adoption. Il participera aussi au développement économique de Sainte-Anne-des-Monts par le commerce du poisson et du bois pendant plus de 50 ans.

Théodore-Jean Lamontagne aura 19 enfants. Il mourra en 1909. Il était le grand-père de la poétesse Blanche Lamontagne. Plusieurs de ses ouvrages sont nés de ses séjours au manoir ancestral, que les gens de l'endroit appellent « le Château Lamontagne », qui est maintenant une auberge. Blanche Lamontagne a donné son nom à la bibliothèque municipale de Sainte-Anne-des-Monts.

 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.