Affaires policières et juridiques

Causes reportées pour deux accusés en Haute-Gaspésie

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Steven Donusz Vallée devra revenir en cour le 21 août.

Steven Donusz Vallée devra revenir en cour le 21 août. Photo : Photo tirée de Facebook

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Steven Donusz Vallée et Éric Vallée, deux résidents de la Haute-Gaspésie, ont vu, lundi, leur cause respective être reportée au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts.

Accusé d'agressions sexuelles sur un adolescent de 14 ans, Steven Donusz Vallée de Sainte-Anne-des-Monts devra revenir en cour le 21 août pour orientation et déclaration. L'homme de 30 ans, qui est maintenant représenté par Me Hugo Caissy, qui prend la relève de Me Gilles Thériault, doit répondre à quatre chefs d'accusation à caractère sexuel.

L'accusé était propriétaire d'Animation Enfolie Gaspésie. L'agence, qui offrait des services d'animation lors de fêtes d'enfants et de divers événements en Gaspésie, au Bas-Saint-Laurent et au Nouveau-Brunswick, a fermé ses portes depuis les accusations portées contre son propriétaire. L'homme, qui se prétendait également médium et voyant, engageait des adolescents pour personnifier ses mascottes. Il se disait aussi «homme de Dieu» parce qu'il avait, selon lui, survécu miraculeusement à un coma diabétique.

Incendie criminel

Éric Vallée, 46 ans, représenté lui aussi par Me Caissy, devra subir son enquête préliminaire le 23 septembre pour répondre à une accusation d'incendie criminel survenu dans sa municipalité de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, plus précisément dans le secteur de L'Anse-Pleureuse.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.