Politique

Carte électorale : les élus de la MRC d’Avignon se résignent

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les électeurs de la MRC d’Avignon seront représentés par le même député fédéral que les électeurs de la région de Matane.

Les électeurs de la MRC d’Avignon seront représentés par le même député fédéral que les électeurs de la région de Matane. Photo : Gracieuseté

Les maires de la MRC d’Avignon ne contesteront pas la proposition de la Commission de délimitation des circonscriptions fédérales pour le Québec.

Les élus municipaux ont décidé vendredi dernier de ne pas s’engager dans une lutte afin de convaincre la commission de rapatrier leur MRC dans les limites de la nouvelle circonscription Gaspésie-les-Îles.

Rappelons qu’après avoir suggéré de supprimer l’une des circonscriptions dans l’Est de la province au printemps dernier, la commission s’est ravisée et recommande de maintenir les quatre circonscriptions.

En Gaspésie, elle propose d’annexer la MRC de la Haute-Gaspésie à la nouvelle version de la circonscription Gaspésie-les-Îles. La MRC d’Avignon sera quant à elle incluse dans la nouvelle circonscription Avignon-Matane, qui regroupera aussi trois MRC du Bas-Saint-Laurent, soit la MRC de Matane, de la Matapédia et de la Mitis.

Les élus jettent l’éponge

La semaine dernière, des maires d’Avignon s’étaient montrés récalcitrants à l’idée de voir la Baie-des-Chaleurs être scindée en deux. Mais après avoir débattu de la question, ils ont choisi de se résigner.

«En pesant le pour et le contre, on a décidé de composer avec ça. On aurait préféré demeurer dans la circonscription de la Gaspésie administrative, mais l’Est conserve tout de même son poids politique et les limites des MRC sont respectées. Ces deux éléments sont positifs», souligne le préfet d’Avignon, Bertrand Berger.

Les maires craignaient par ailleurs que la commission revienne à sa première idée, si jamais leur plus récente suggestion avait fait l’objet d’une contestation. «En demandant un appel, on risque de se retrouver avec la solution initiale de supprimer un comté, ce qui est pire», estime le préfet.

Impact possible?

M. Berger affirme que les impacts seront minimes dans la gestion des dossiers fédéraux, notamment celui de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, qui demande depuis plusieurs mois à Ottawa d’investir dans leur tronçon ferroviaire, qui s’étend de Matapédia à Gaspé.

«La MRC Avignon fait toujours partie de la Société du chemin de fer de la Gaspésie. Alors quand on fera entendre notre message au fédéral au nom de la société, ce n’est pas parce que nous serons dans le comté Avignon-Matane que ça changera quelque chose», croit le préfet. 

Le décret qui officialisera cette nouvelle carte électorale devrait être adopté l'automne prochain.

À lire aussi

Carte électorale : réactions partagées dans la MRC d’Avignon

Fédéral : la région devrait conserver son poids politique

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.