Politique

La carte électorale fédérale confirmée

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
La nouvelle carte électorale, qui sera en vigueur à la prochaine élection fédérale.

La nouvelle carte électorale, qui sera en vigueur à la prochaine élection fédérale. Photo : Commission de délimitation des circonscriptions électorales.

CARLETON-SUR-MER – Amorcé en mars 2012, la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales a déposé mercredi dernier son rapport définitif. La carte déposée en février dernier demeure inchangée. Seuls les noms des circonscriptions ont été modifiés.

Ainsi, le nom de la circonscription sera Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, tel que modifié en juin dernier, après des revendications en ce sens. Elle comptera les MRC de la Haute-Gaspésie, de la Côte-de-Gaspé, de Rocher-Percé, de Bonaventure et les Îles-de-la-Madeleine. La MRC d’Avignon joindra le comté voisin actuel, qui s’appellera Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, qui perd la Haute-Gaspésie.

La région conserve donc quatre circonscriptions dans l’est du Québec : celle de la région de Rimouski de nommera Centre-du-Bas-Saint-Laurent et celle de la région de Rivière-du-Loup portera le nom de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.

La nouvelle circonscription de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine comptera 78 833 électeurs et Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia en totalisera 74 547.

Un compromis

« La proposition du mois de juin était un compromis. La Baie-des-Chaleurs est maintenant scindée en deux. Ce n’est pas nécessairement une bonne chose, mais on sauve le poids électoral [de l’Est-du-Québec] en gardant le comté de Matane », dit le député fédéral, Philip Toone.

Selon lui, il n’y avait pas beaucoup d’options.

« C’est quand même un gain. Avant, les commissaires voulaient couper Avignon en deux. La ligne aurait été faite entre Nouvelle et Escuminac, ce qui aurait été encore pire. On a respecté les limites des MRC, ce qui est une bonne chose », dit le député.

Situation cocasse

Avec la nouvelle carte électorale, qui sera en vigueur au prochain scrutin, le député Toone ne demeurera plus dans sa circonscription, lui qui a son domicile à Maria. « Maria est maintenant dans le nouveau comté. Je pense que les gens comprennent que Maria n’est pas rendue dans le Bas-du-Fleuve », dit en rigolant le représentant fédéral.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.