Politique

Candidats autochtones : aux électeurs de trancher, dit Sylvain Roy

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Sylvain Roy ne fera pas de deal sur la participation d’autochtones à l’élection de Pointe-à-la-Croix.

Sylvain Roy ne fera pas de deal sur la participation d’autochtones à l’élection de Pointe-à-la-Croix. Photo : Archives GRAFFICI.CA

GASPÉ – Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, a été interpellé à la suite de la mise en candidature de trois autochtones de la communauté micmaque de Listuguj aux élections municipales de Pointe-à-la-Croix.

Calvin Barnaby se présente à la mairie tandis que Henry Michell et Wendell Metallic feront la lutte à des postes de conseillers.

« Le problème, c’est qu’on ne peut pas refuser l’accès au vote. On ne peut pas faire de l’exclusion en droit démocratique, explique le député Roy. C’est délicat comme situation. »

Pour le député, il s’agit d’un problème territorial. C’est que le territoire de Listuguj fait partie du territoire municipal de Pointe-à-la-Croix, ce qui permet aux autochtones de se présenter aux élections municipales.

Pas de deal

En 2009, Québec était intervenu et les cinq candidats autochtones s’étaient retirés de la course à la suite d’une démarche initiée par la ministre responsable de la Gaspésie à l’époque, Nathalie Normandeau.

« Je ne réponds pas à des pressions ou de faire des deals », lance le député, excluant la possibilité que Québec intervienne à nouveau pour tenter de dénouer l’impasse.

M. Roy estime que la balle est dans le camp des électeurs : « C’est intéressant pour susciter le vote. Peut-être que cela va mobiliser la population de Pointe-à-la-Croix pour aller voter », soutient-il.

À ses yeux, la situation est « problématique, mais pas dramatique ».

5 commentaires

Gilles Thibodeau a écrit le 10 octobre 2013

Bonjour. À mon tour de vous interpeller M. le député . Présentement se joue à Québec l'avenir de Ciment Mcinnis , le Cartel du ciment ( Ciment Lafarge de St Constant en tête ) joue la carte que l'équipe est complète ainsi Ciment Mcinnis devient un joueur de trop . Mme Lebouthillier préfète de la M.R.C est sur les lieux présentement et reçois l'appui du député ministre M. Gaétan Lelièvre , donc devant ce fait M. Le député il serait très important et j'irais même jusqu'à dire essentiel que vous accompagniez Mme Lebouthillier dans sa démarche..... Cordialement Gilles Thibodeau Pabos .

B.Caissy a écrit le 9 octobre 2013

Mon Sylvain un petit bout d'asphalte,plusieurs rue non asphalté dans la réserve,tu prends l'asphalte d'un autre municipaliitée. Tu peux leur donnéun montant d'argent et pi c'est gagné,du côté de la faune vous avez a peux prêt tout donné incluant la chasse de nuit,c'est la meilleur a oui tiré du véhicule.Je sui certains que vos attachés vont trouvé une porte de sorti secrète.

Albert Picard a écrit le 9 octobre 2013

Tiens, il y a un député dans le coin?

Gilles Thibodeau a écrit le 9 octobre 2013

Bonjour . Ouf !! enfin une apparition du député de Bonaventure , évidemment il ne peut rien faire ,ça on le sait déjà , mais bon ce n\'est pas dramatique ,sauf que ça fait plaisir de savoir qu\'il est au courant de la situation . Gilles Thibodeau . Pabos.

Dany Brown a écrit le 9 octobre 2013

Le travail d\'un député et d\'un ministre au Québec: Sur leur bureau il y a deux paniers de dossiers, l\'un à gauche et l\'autre à droite. Celui de gauche, le député ou le ministre n\'y touche pas car avec le temps, ces dossiers se règlent tout seul. Celui de droite, le député ou le ministre n\'y touche pas parce qu\'ils sont trop compliqué et risque de nuire à la prochaine élection.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.