Développement économique et exportation

Caisse Desjardins à St-Alexis : la réduction des heures d’ouverture soulève la grogne

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Le centre de services Desjardins de Saint-Alexis-de-Matapédia est maintenant fermé le mardi et le mercredi.

Le centre de services Desjardins de Saint-Alexis-de-Matapédia est maintenant fermé le mardi et le mercredi. Photo : Gracieuseté

La réduction des heures d’ouverture au centre de services Desjardins à Saint-Alexis-de-Matapédia suscite du mécontentement dans la municipalité. 

La Caisse Desjardins des Monts et Rivières, dont le siège social est situé à Matapédia, a réajusté les heures d’ouverture du centre, notamment en tenant compte de son «volume d’achalandage». 

Alors qu’il était ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 15h00 (sauf pour le jeudi où il était ouvert jusqu’à 18h), le centre est maintenant fermé le mardi et le mercredi. Pour ce qui est du lundi, du jeudi et du vendredi, il est ouvert de 9h30 à 11h45 et de 13h à 16h30. Les membres commerçants ont l’exclusivité sur son utilisation le lundi et le vendredi de 8h30 à 9h30.

Le nouvel horaire est entré en vigueur au début du mois de décembre. 

«Mal reçus» 

Le maire de la municipalité, Guy Gallant, affirme que les changements sont «très mal reçus» dans la petite localité de 548 âmes. Selon lui, il s’agit d’une décision prise aux dépens des commerçants du village.

«Ils doivent maintenant prendre du temps pendant qu’ils sont ouverts pour aller faire des dépôts. C’est aussi devenu contraignant pour les travailleurs qui veulent faire changer leur chèque de paye. Plusieurs d’entre eux demandent maintenant aux commerçants de le faire, ce qui engendre des frais», déplore l’élu, lui-même propriétaire d’un commerce.

En décembre dernier, le conseil municipal a adopté une résolution pour demander à la Caisse Desjardins des Monts et Rivières de maintenir son centre «tous les jours ouvrables» et «à des heures convenables» pour les travailleurs.

«Près de trois mois plus tard, rien n’a bougé», constate le maire, qui demande maintenant à la direction de la caisse d’organiser une rencontre publique pour faire le point avec la population.

Crainte de fermeture complète

Plusieurs citoyens craignent que la réduction des heures d’ouverture soit la première étape vers la fermeture complète du centre.

Michel Martin, qui est membre de la caisse Desjardins depuis une cinquantaine d’années, est de cet avis. «La pilule est difficile à avaler. Les gens sont choqués. Nous comprenons que les Caisses Desjardins doivent rationaliser, mais elles doivent aussi être au service de leurs membres. Dans le cas qui nous concerne, il n’y a pas eu de véritable consultation. Un document postal nous a informé des changements», souligne M. Martin.

La direction  

La directrice de la Caisse Desjardins des Monts et Rivières, Jacqueline Wells, affirme pour sa part que la réduction des heures d’ouverture est liée à la décroissance des transactions au centre de St-Alexis au cours des dernières années.

«Dans notre planification stratégique 2010-2012, nous avons dû s’assurer que les heures d’ouverture du centre tiennent compte de son volume d’achalandage. Actuellement, il n’est pas suffisamment élevé pour justifier le maintien des heures comme avant», dit-elle.

Mme Wells affirme par ailleurs qu’il est faux de prétendre que les membres n’ont pas été consultés au cours de la démarche menant à la décision. «Nous avons fait des consultations dans les municipalités que nous desservons au moment de préparer notre planification stratégique. Et tous les trimestres, nous publions un bulletin d’information pour faire le point sur notre situation», dit-elle.

La directrice reconnaît que plusieurs des membres de la caisse demandaient un élargissement des heures d’ouverture. Elle assure que des efforts ont été faits en ce sens. «Si les heures d’ouverture ont été réduites à St-Alexis, elles ont, en contrepartie, été élargies au siège social de Matapédia. Le secteur conseil est maintenant disponible trois soirs par semaine et le secteur courant deux soirs par semaine. Ces changements nous permettent de mieux répondre aux besoins des membres de la caisse dans sa globalité», précise Mme Wells.

Au sujet de l’avenir à long terme du centre de services à St-Alexis et de ceux situés à St-François-de-Matapédia et à l’Ascension-de-Patapédia, Mme Wells n’écarte pas la possibilité d’envisager des fermetures. «Tous les options sont évaluées. Il n’y a rien d’exclus. La planification stratégique 2013-2016 tiendra compte de la capacité de la caisse à maintenir ses services», dit-elle.

Cette dernière sera d’ailleurs présentée aux membres de la caisse le 16 avril prochain à St-Alexis.  

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.