Politique

Cabinet Marois : la CRÉGÎM se réjouit des nominations dans l’Est

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
La Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles se réjouit de la composition du cabinet Marois.

La Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles se réjouit de la composition du cabinet Marois. Photo : Antoine Rivard-Déziel

La Conférence régionale des élus Gaspésie-les-Îles (CRÉGÎM) accueille «très favorablement» la nomination de Gaétan Lelièvre et de Pascal Bérubé au Conseil des ministres.

«Dans l’ensemble, notre région et le Bas-Saint-Laurent seront très bien représentées au gouvernement. Nous verrons comment [cette représentation] va se déployer, mais nous avons de bonnes raisons de croire que ce sera très très positif», a réagi le président de la CRÉGÎM, Bertrand Berger.

Rappelons que l’organisme était sorti publiquement lors de la campagne électorale pour souligner le fait que les régions «passaient sous silence» dans les interventions des chefs de parti.

La CRÉGÎM avait aussi profité de l’occasion pour faire part de ses attentes aux différents candidats en Gaspésie et aux Îles. «M. Lelièvre avait répondu très correctement à nos attentes et voilà qu’il obtient un poste clé. Vous comprendrez que c’est accueilli très favorablement», souligne M. Berger, ajoutant du même souffle qu’il se réjouit que le député de Gaspé sera responsable de la politique de la ruralité.

 «M. Lelièvre connaît bien la réalité régionale. Je pense qu’il apportera des éléments positifs», poursuit le président de la CRÉGÎM.

Bérubé au tourisme

Pendant la campagne électorale, la Conférence régionale des élus avait également demandé aux candidats de s’engager pour un meilleur développement de l’industrie touristique en Gaspésie.

M. Berger avait notamment fait savoir qu’une multitude de projets nécessiteront un appui de la part du gouvernement provincial pour assurer la diversification de l’offre touristique, comme les projets Percé l’incontournable et la Route des belvédères dans les Plateaux de la Matapédia.

Dans ce contexte, la CRÉGÎM fonde beaucoup d’espoir sur la nomination du député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, au poste de ministre délégué au tourisme. «Il connaît très bien notre région et le tourisme c’est majeur pour notre économie. Ça aussi, c’est positif», commente M. Berger.

Pêcherie

Alors que plusieurs s’inquiètent des modifications à la Loi sur les pêches du fédéral qui permettraient à de grandes entreprises de mettre la main sur des permis de pêche et des quotas, la CRÉGÎM se réjouit de la nomination de la députée des Îles-de-la-Madeleine, Jeannine Richard, au poste d’adjointe parlementaire au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. «Tout porte à croire que nous recevrons une bonne écoute et un appui de Québec dans nos revendications à Ottawa», soutient M. Berger.

À lire aussi

Pascal Bérubé et Gaétan Lelièvre au Conseil des ministres

2 commentaires

marc thibault a écrit le 21 septembre 2012

pauline marois,,fait partie des prhopéthies de maya,,,en 2012....la récreation est terminé...c était prévu de bellurette,,a voir.la suite,,,,;-)

Marie Josée a écrit le 20 septembre 2012

Qu'est-il arrivé, M. Le Président, de la fameuse " tempête dans le verre d'eau" ?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.