CAAF : une lettre d'opinion sème la grogne

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Selon le maire de Port-Daniel-Gascons, Maurice Anglehart (sur la photo), la sortie de M. Clavet se résume en deux mots : «politicailleux et démagogique.»

Selon le maire de Port-Daniel-Gascons, Maurice Anglehart (sur la photo), la sortie de M. Clavet se résume en deux mots : «politicailleux et démagogique.» Photo : Thierry Haroun

La saga entourant le transfert  du contrat d'aménagement forestier  attaché à l'ancienne usine de sciage GDS de Grande-Rivière ailleurs en Gaspésie se poursuit alors qu'une lettre ouverte publiée récemment sur cette question sème la grogne chez plusieurs élus.

L'ancien maire de Petite-Vallée et ex-préfet de la Côte-de-Gaspé, Noël-Marie Clavet, a signé cette semaine une lettre d'opinion dans les journaux de Québécor sous le titre «60 000 mètres cubes de bois à l'usine de Grande-Vallée». Cette lettre fait référence au transfert du CAAF de 85 000 mètres cubes attachés à l'ancienne usine de sciage GDS de Grande-Rivière (MRC Rocher-Percé) ailleurs dans la région, dont 60 000 mètres cubes ont été transférés à l'usine GDS Bois Granval à Grande-Vallée (MRC de la Côte-de-Gaspé), 5000 mètres cubes à la communauté de Gespeg  et 21 000 mètres cubes à la Coopérative de Saint-Elzéar.

Ce transfert a été fait le 2 décembre dernier, mais rendu public seulement deux semaines plus tard. Une décision qui mécontente toujours les maires de la MRC Rocher-Percé.

Dans cette lettre d'opinion, M. Clavet manifeste sa «très grande déception vis-à-vis certains élus municipaux» de Rocher-Percé. Il prétend que Québec a pris une bonne décision en autorisant ce transfert, ce qui permettra, selon lui, de consolider des emplois à Grande-Vallée. Par la même occasion, il demande aux élus de «modérer leurs propos.»

Des réactions virulentes

En réaction, le maire de Grande-Rivière, Bernard Stevens,  estime que cette lettre n'a rien «pour calmer le jeu», mais qu'elle attise davantage le feu. «Je maintiens mes propos que j'ai dits sur ce sujet.» Il promet qu'à l'avenir, il continuera à «pourfendre» la décision de Québec avec «les mêmes propos et la même virulence, sinon plus!» Quant à lui, le maire de Port-Daniel-Gascons, Maurice Anglehart, résume la sortie de M. Clavet en deux mots : «politicailleux et démagogique».

De son côté, la mairesse de Chandler, Louisette Langlois, qui ne décolère pas depuis le mois de décembre, juge inopportune la sortie de l'ex-préfet. «Je trouve ça déplorable parce que je pense que M. Clavet ne parle pas en connaissance de cause. Il ne saisit pas très bien l'ampleur de la perte des ressources naturelles chez nous.»

Bruno Cloutier, le maire de Percé, voit cette histoire sous un autre angle. Il estime que c'est Québec qui est à l'origine de ce cafouillis. «Diviser pour mieux régner: c'est ainsi que le gouvernement travaille. Ce n'est pas plus la faute aux élus de la MRC [du Rocher-Percé] qu'aux élus d'ailleurs, c'est la manière dont tout ça s'est fait [qui pose problème].»

5 commentaires

luc gionest a écrit le 15 janvier 2012

Avoir l audace de nous dire que la gaspesia a vide la foret ???? c est de la foutaise!!! la foret quebecoise est gere par le gouvernement du quebec et les problemes d approvisionnement sont appurus avec la multiplication des sciries et de leur innassouvissables besoins.Avoir l audace de nous dire a mots couverts que nous devons assumer la responsabilite de la mauvaise gestion des autres .C est de la foutaise!!!! Avoir l audace de nous dire que le bois relie a l usine de gds de grande riviere appartient a gds alors qu on sait tres bien que le bois appartient au gouvernement du quebec et qu il est alloue sous certaines conditions . c est aussi de la foutaise!!1

luc gionest a écrit le 15 janvier 2012

mon commentaire s appuie seulement sur les absurdites de mr clavet .La logique exprime ci haut par mr dufresne en ce qui a trait a la connaissance de mr clavet en relation avec son travail et son experience comme prefet n emmerge pas d une pensee phiilosophique tres elaboree.

wayne fournier a écrit le 14 janvier 2012

Mr. Clavet aura pu activer la solidarite gaspesienne en ecrivant ceci. Je suis content de voire des emplois dans ma region de la gaspesie consolider par la venue de l'aprovisionnement (CAAF) a grande vallee. Mais je suis malheureux que sa c'est fait au detriment de la MRC rocher percee. Je vous southaite la reussite de vous demarches pour le developement economique de la region de chandler. En place il a choisi d'alimenter les chicanes de clochers. Le governement provincial doit etre tres content de cela. Tant que nous sommes deviser notre voix ne rend pas a quebec.

Marc-Antoine Dufresne a écrit le 14 janvier 2012

@Luc Gionest : Saviez vous que M. Clavet est lui-même un travailleur forestier ? Saviez vous qu'il a été préfet de la Côte-de-Gaspé assez longtemps pour connaitre les dossiers de l'industrie forestière et des ressources naturelles ? Avez vu lu les propos de M. Clavet ? Renseignez-vous avant d'émettre de tels propos.

luc gionest a écrit le 13 janvier 2012

Les propos de mr clavet sont de la foutaise incoherente et sont proportionnels a sa meconnaissance du domaine forestier et de son histoire en gaspesie .

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.