Affaires municipales et développement régional

Budget de Hope Town : les citoyens durement touchés

Par ,
Les citoyens de Hope Town seront durement touchés par une hausse de leur compte de taxes en 2012.

Les citoyens de Hope Town seront durement touchés par une hausse de leur compte de taxes en 2012. Photo : Antoine Rivard-Déziel

Des contribuables de Hope Town feront face à des hausses particulièrement salées de leur compte de taxes en 2012.

La nouvelle évaluation foncière de la municipalité qui entrera en vigueur en 2012 a fait passer la valeur des terrains et résidences de ce hameau de 367 âmes de 14,6 à 16,5 millions $.  

Hope Town a diminué le 100 $ d’évaluation de 92 à 85 cents afin d’éviter que des citoyens se retrouvent avec une facture indécente.

Malgré tout, des propriétaires de terrains ou résidences vont écoper avec des hausses d’évaluation qui double et parfois même triple en 2012 par rapport à cette année.

«On a pas le choix de vivre avec ça. Le gros problème touche les maisons sur le bord de mer. Les propriétaires demandent le gros prix et des gens de la Ville sont prêts à mettre plus d’argent pour avoir ce type de résidence. Ce qui fait augmenter la valeur foncière de toutes les propriétés», déplore la directrice générale de Hope Town, Gina Mei.

Partout en Gaspésie

Cette dernière constate d’ailleurs que cette situation touche toute la Gaspésie et que ce phénomène pourrait forcer des résidents, surtout des personnes âgées, à carrément vendre leur maison. «Faut pas se leurrer, nous sommes en Gaspésie. Plusieurs ne travaillent pas 12 mois par an ni à des salaires de 20 $ l’heure. À un moment donné, des gens seront forcés de vendre leur résidence et des personnes âgées seront incapables de faire face à leurs obligations.»

Un contribuable peut toujours contester la nouvelle évaluation foncière de sa résidence ou d’un terrain, mais Gina Mei ajoute qu’une telle demande peut se retourner contre le propriétaire. «Ç’est une arme à double tranchant. La firme d’évaluateurs peut estimer que son bien est sous-évalué et en augmenter la valeur», admet Mme Mei.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.