Politique

Bonaventure : Normandeau appuierait André Poirier

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Nathalie Normandeau appuierait l’homme d’affaires, André Poirier.

Nathalie Normandeau appuierait l’homme d’affaires, André Poirier. Photo : Thierry Haroun

PERCÉ - Le comté de Bonaventure fait l'objet de toutes les convoitises chez les libéraux alors que pas moins de trois candidats tenteront de remporter l'investiture du parti dirigé par Philippe Couillard dans l'optique de la prochaine élection provinciale.

Plusieurs sources bien informées ont confirmé que l'ancienne attachée de presse de l'ex-député de Gaspé, Georges Mamelonet, de l'ancienne ministre Nathalie Normandeau et de l'ex-premier ministre Jean Charest, Annie St-Onge, a songé à se présenter dans la course, mais s'est retirée après consultation auprès de Nathalie Normandeau, entre autres.

Mme St-Onge est désormais au service du député de Jacques-Cartier et président du caucus de l'opposition officielle, Jeffrey Kelley.

Toujours selon nos informations, Nathalie Normandeau appuierait l'homme d'affaires bien connu dans la Baie-des-Chaleurs et propriétaire du concessionnaire A.P Chevrolet Pontiac à New Richmond, André Poirier, ce que ce dernier refuse de confirmer. «Rien d'officiel» a-t-il déclaré au bout du fil. M. Poirier lancera sa campagne aujourd'hui en fin de journée Chandler et demain matin au Centre des congrès de Carleton-sur-Mer.

Une course à l'investiture qui se fera visiblement à trois, alors que l'ex-député de Bonaventure de décembre 2011 à septembre 2012, Damien Arsenault, sera de la partie tout comme François Whittom, un physiologue de formation originaire de Chandler qui reçoit l'appui de la préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier.

On cause politique

CHNC a appris que ces trois candidats ont récemment discuté politique avec Mme Normandeau que nous n'avons pas été en mesure de joindre à ses bureaux de la firme Raymond Chabot Grant Thornton de même que Mme St-Onge à qui nous avons laissé des messages à ses bureaux de Québec.

Le candidat libéral devrait être choisi le 8 septembre.

3 commentaires

Carmen a écrit le 17 juillet 2013

Est-ce que Monsieur Poirier a besoin de s'associer au nom de Nathalie Normandeau pour faire sa campagne, serait-ce qu'il n'a pas les armes nécessaires pour affronter ses adversaires.

Gilles Thibodeau a écrit le 13 juillet 2013

Bonjour: Eh bien voilà le retour du Jedei . Mme Normandeau le Jedei que même le chef Couilard ne voulait pas voir revenir est de retour ,sorti de sa torpeur ,de sa noirceur devrais-je dire. Encore une fois une démission sans réponse ,elle laisse tomber M. Arsenault et voit la force dans M. Poirier. Une petite parenthèse ici en parlant du chef Couilard. Un beau (Wise) son ami Porter , il se fait libérer et laisse sa femme en prison , ces libéraux jamais ils cesseront de nous surprendre. Un petit message pour Mme la préfète que j'aime bien d'ailleurs ou plutôt un petit conseil pourquoi pas. Mme la Préfète faudrait peut-être penser à un grand ménage dans l'organisation libérale de votre M.R.C ,car si vous avez bon souvenir ,cette organisation fut perdante dans chaque bureau de scrutin de votre M.RC.C, est bien beau appuyer M. François Whitom ,mais comment et avec qui ? Et comme je me sens bien aujourd'hui , je vous souhaite un bon samedi ensoleillé ,beau et chaud et pour demain , un Québec libre , libre de magouille , libre de corruption , libre de noirceur , comme dirait Lauzon ect !! ect !!

Gilles Thibodeau a écrit le 10 juillet 2013

Bonjour . François Whittom, un physiologue de formation originaire de Chandler qui reçoit l'appui de la préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier. Mme Lebouthillier devrait plutôt se préoccuper de sa propre réélection . Est-il nécessaire de lui rappeler qu'une seule petite voie à fait la différence , mais bon elle est libre de son choix . Par contre M. Whittom oui il fait bien de tenter sa chance , car présentement le député de Bonaventure semble oublier que ce sont les gens du Grand Chandler qui lui ont permis d'arracher ce comté aux libéraux eux qui entendent bien le reprendre , mais on donne la chance au coureur , M. Roy est jeune en politique et l'acclimatation lui semble un peu difficile , je veux bien lui accorder encore un peu de temps , mais un moment donné faudra réaliser que l'attente n'est pas la vertu de tous .

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.