Avertissement et veille de tempête hivernale en Gaspésie

Par Antoine Rivard-Déziel, journaliste, graffici.ca
Les conditions routières risquent fortement d'être affectées par le tempête de neige prévue par Environnement Canada.

Les conditions routières risquent fortement d'être affectées par le tempête de neige prévue par Environnement Canada. Photo : GRAFFICI.CA

Environnement Canada prévoit que la péninsule gaspésienne sera touchée par une importante tempête de neige à partir de la nuit prochaine. Les accumulations pourraient atteindre 25 centimètres dans certains secteurs et des vents violents pourraient souffler jusqu’à 70 km/h.

Une veille de tempête a été émise ce matin pour les secteurs de New Carlisle, Gaspé, Percé et du Parc national Forillon. Environnement Canada a aussi émis des avertissements de tempête pour les secteurs de Ristigouche à Bonaventure, de Sainte-Anne-des-Monts à Grande-Vallée et du Parc national de la Gaspésie à Murdochville.

Une dépression remontera la côte-est américaine d’ici jeudi matin et deviendra une tempête «hors du commun» à la suite de son développement rapide, voire même «explosif», indique Environnement Canada.

Il est encore trop tôt pour préciser les quantités exactes de neige ou de pluie qui tomberont sur la péninsule, puisque la trajectoire de ce système demeure incertaine. Toutefois, les secteurs de la Baie-des-Chaleurs, de la Haute-Gaspésie et de Murdochville devraient recevoir de 15 à 25 centimètres d’ici jeudi midi.

Les accumulations dans les secteurs de Chandler à Gaspé devraient atteindre 15 centimètres. Les chutes de neige risquent d’être suivies d’un épisode de pluie ou de pluie verglaçante dans ces secteurs.

Le météorologue d’Environnement Canada, René Héroux, précise que ces mauvaises conditions météorologiques seront suivies à partir de jeudi après-midi de forts vents de l’ouest pouvant atteindre 70 km/h.

Les vents violents, la pluie et la neige risquent de compliquer les déplacements sur les routes. «La visibilité sera probablement nulle dans certains secteurs. Les gens devront donc revenir rapidement à une conduite hivernale», mentionne M. Héroux.

Environnement Canada prévoit que ces mauvaises conditions météorologiques persisteront jusqu’à vendredi matin.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.