Politique, Développement économique et exportation

D’autres annonces du PQ en Gaspésie vendredi

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
De gauche à droite, le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, et la ministre Élaine  Zakaïb.

De gauche à droite, le ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, et la ministre Élaine Zakaïb. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – D’autres millions de dollars ont été versés vendredi par le gouvernement Marois à différents projets en Gaspésie, ce qui totalise une vingtaine de millions de dollars pour l’ensemble de la semaine.

Le gouvernement Marois a profité de la fin du caucus des députés et ministres du Parti québécois, jeudi dernier, à Carleton-sur-Mer, pour effectuer d’autres annonces, vendredi.
Créneau d’excellence Éolien

La ministre déléguée à la politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, a profité de sa visite à Gaspé pour confirmer un nouvel appui au TechnoCentre éolien du créneau d’excellence Éolien de la démarche ACCORD.

Accompagné du député de Gaspé et ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, elle a confirmé une aide de 975 000 $ afin de permettre la réalisation de sept projets, totalisant 1,2 million $.

Investissement dans Plaquettes de frein B&B

L’entreprise en démarrage Plaquettes de frein B&B reçoit une contribution non remboursable de 295 000 $ afin d’aider le fabricant de plaquettes de frein faites de poudres métallurgiques et destinées aux éoliennes de grande puissance à adapter la production, les procédés et la technologie de l'entreprise afin qu'elle puisse commercialiser ses produits à plus grande échelle. Le projet global est estimé à près de 600 000 $.

« On a trouvé la recette. On a fait des tests au début juillet en Allemagne. Les premiers tests ont été au-delà de nos espérances. Des tests à grande échelle seront faits fin octobre début novembre, à grande puissance de deux mégawatts comme dans les éoliennes », indique le président de Plaquettes de frein B&B, Christian Babin, qui vise le marché de l’Amérique du Nord.

Le potentiel d’affaires est évalué à 2 millions $ par année, si l’entreprise perce 30 % du marché nord-américain.

Quant à une usine, « fin 2014-début 2015, on pourrait commencer à regarder à Gaspé », dit M. Babin. Il souligne qu’avant de penser à l’usine, il reste encore plusieurs étapes à franchir.

Autre investissement dans l’éolien

Par ailleurs, Québec verse une contribution financière non remboursable de 400 000 $ à l'entreprise Éocycle Technologies inc. de Gaspé.

Le projet consiste en l'homologation et en la commercialisation d'une éolienne de 25 kilowatts, avec alternateur à aimant permanent breveté, conçu et fabriqué par l'entreprise, pour la production d'énergie décentralisée. L'aide financière servira à l'élaboration et à la mise en œuvre d'un plan de commercialisation qui permettra à l'entreprise de percer de nouveaux marchés, tels que ceux du Royaume-Uni et des États-Unis.

Des investissements dans le secteur des pêches

Québec a également confirmé la reconduction pour les cinq prochaines années du créneau d'excellence Ressources, sciences et technologies marines dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Quatre grandes filières composent ce créneau : l'aquaculture, les biotechnologies marines, la capture et la transformation ainsi que les technologies marines. Il représente plus de 1000 entreprises au total.

Un montant de 300 000 $ par année est octroyé afin d’assurer le fonctionnement de ce créneau.

Les projets qui seront mis en œuvre dans le cadre de ce nouveau plan seront financés au mérite. Plusieurs projets de commercialisation ont été réalisés dans le cadre de la dernière entente. La plus connue est certainement la campagne de traçabilité du homard, qui permet à l’acheteur de connaître le pêcheur ayant capturé son repas.

Depuis le lancement de ce créneau, en 2006, plus de 200 projets ont  été financés pour un investissement de plus de 70 millions de dollars dans les trois régions.

Bilan de la semaine

Le ministre responsable de la région a profité de ces dernières annonces en Gaspésie pour tracer un bilan des investissements gouvernementaux dans la région.

Gaétan Lelièvre a indiqué que le gouvernement Marois a versé une vingtaine de millions de dollars dans les projets régionaux : « La stratégie qu’on a adoptée comme gouvernement le printemps dernier et l’ensemble des annonces de cette semaine ne sont pas de l’improvisation. Ce sont des annonces qui ont été faites à partir des priorités que les organismes et les municipalités ont soumis lors des consultations de l’hiver dernier », souligne M. Lelièvre.

2 commentaires

paul padupe a écrit le 3 septembre 2013

Faite bien attention, m. Samuel, si vous avez des opinions contraire à m. Nelson Sergerie, et que vous les confrontée trop souvent (la direction des 6) ils vont vous sacrez dehors du site à coup de pied dans le derrière, le même sort que Martin Pelletier, quoi !!!

Jean-François Samuel a écrit le 3 septembre 2013

@Nelson Sergerie C'est le gouvernement du Québec et non le parti Québécois qui fait l'annonce de ces subventions. Le titre de l'article est inadéquat.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.