Développement économique et exportation

L’Association bois d’apparence Gaspésie gagne en visibilité

Par Gilles Gagné, journaliste, graffici.ca
Les membres de l'Association bois d'apparence Gaspésie et leurs principaux collaborateurs se sont réunis le 5 avril pour présenter la suite de leur plan d'action.

Les membres de l'Association bois d'apparence Gaspésie et leurs principaux collaborateurs se sont réunis le 5 avril pour présenter la suite de leur plan d'action. Photo : Gilles Gagné

CARLETON – L’Association bois d’apparence Gaspésie prend officiellement son envol et mettra l’accent sur la commercialisation des dizaines de produits fabriqués par ses 10 membres.

Ces entreprises utilisent de multiples essences gaspésiennes pour conférer au bois des usages connus et parfois nouveaux. L’origine des pourparlers ayant débouché sur l’actuel regroupement remonte à l’automne 2008 mais c’est surtout depuis l’été 2011 que la démarche commune s’est structurée.

 «On s’est doté d’un plan d’action et d’un plan de communications en 2011. (…) On veut devenir pour le bois ce que Gaspésie gourmande est pour l’agroalimentaire», précise Gino Cyr, directeur général de GIMXport, l’organisme régional chargé de mousser les exportations.

GIMXport s’est chargé depuis 2009 de coordonner la mise au monde de l’Association bois d’apparence Gaspésie. Des 150 000 $ amassés en 2011 pour lancer le plan d’action, il reste environ 100 000 $, une somme qui servira au cours des neuf prochains mois à défrayer les efforts de mise en marché des membres et à payer un directeur général, André-Pierre Rossignol.

Gino Cyr rappelle que les membres de l’association ont déboursé 30% des 150 000 $, soit 45 000 $. Il croit que c’est un signe clair de l’engagement des 10 entreprises gaspésiennes.

«Il fallait qu’elles y croient pour débourser un total de 45 000 $. (…) Nous sommes déjà en démarches pour trouver du financement pour continuer notre plan d’action en 2014 et après. (…) L’intérêt démontré par les entreprises nous aidera auprès des sources de financement», assure M. Cyr.

Les 10 membres de l’association sont de petites firmes employant généralement de trois à quatre personnes. Une couple d’autres, comme Cèdre Vimy, de New Carlisle, embauchent de six à 12 personnes, selon la saison.

La campagne de commercialisation de l’Association bois d’apparence Gaspésie a comme slogan «source de savoir-faire».

3 commentaires

Alexandre Denis a écrit le 11 avril 2013

Félicitations à toutes les compagnies pour le succès de ce beau projet. Compétiteur et coopérant à la fois! Reste à convaincre la population de choisir le bois comme matériau de prédilection dans tous les projets concevables. Vive le bois!:)

Michel Denis a écrit le 11 avril 2013

Peut-être cette bonne nouvelle permettra à la prétencieuse Causapscal d'adopter une politique de rénovation afin de na pas perdre son titre de capital foretière et cesser de platifier son apparence. Je le souhaite aussi pour tous ces beaux villages Gaspésiens qui malheureusement sont en perte d'authenticité,l'utilisation du bois d'apparence protégera le tourisme certainement.

Bilbo Cyr a écrit le 10 avril 2013

Ben voila! Une ressource renouvelable, une deuxième-troisième transformation, une haute valeur ajoutée, des innovation technologiques. Bravo!

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.