Politique

Le PQ arrive en Gaspésie avec plusieurs annonces

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, est très heureux de recevoir le caucus des députés de son parti à Carleton-sur-Mer, mercredi et jeudi.

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, est très heureux de recevoir le caucus des députés de son parti à Carleton-sur-Mer, mercredi et jeudi. Photo : Antoine Rivard-Déziel

GASPÉ – Le Parti québécois amorcera demain à Carleton-sur-Mer son caucus de deux jours des députés et du Conseil des ministres et déjà, une série d’annonces sera faite aujourd’hui, partout en Gaspésie.

 

Pas moins de huit annonces doivent être faites dans la journée par le gouvernement Marois : deux seront faites à Listiguj dont une en lien avec le secteur des pêches ; une visite sera faite dans un centre de la petite enfance à Maria ; suivi d’une autre annonce au Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable, à Carleton-sur-Mer.

Du côté nord de la péninsule, des visites ministérielles sont également prévues au Centre de formation régional du Cégep de Matane à Sainte-Anne-des-Monts, à l’entreprise Muti-services corporation d’aide à domicile de Grande-Vallée, à l’usine Marinard de Rivière-au-Renard et au Centre d’hébergement Mgr Ross de Gaspé.

Des annonces lundi

Déjà hier, le gouvernement Marois a procédé à une annonce à Sainte-Anne-des-Monts : 3,3 millions de dollars sont investis sur la route 132 afin de rénover le pont de la rivière Sainte-Anne et la réorganisation du boulevard Sainte-Anne.  Dans les deux cas, les travaux sont déjà amorcés.

Des retombées dans la région

Le caucus représente un symbole pour le Parti québécois dans la région, la première ministre, Pauline Marois, étant la présidente du comité de relance de la Gaspésie.

« C’est évident que pour elle, c’est un symbole. Il y a vraiment un effort important de notre gouvernement de reconnaître la région de la Gaspésie en organisant un caucus ici et en permettant à l’ensemble de la députation de faire connaître la Gaspésie », souligne le député de Bonaventure et hôte du caucus des députés, Sylvain Roy.

Pour lui, c’est l’occasion de démontrer à ses collègues « qu’on est pas au bout du monde. On est au début du monde », lance-t-il, soulignant que c’est le moment d’envoyer vers les grands centres une image positive de la région.

Des impacts importants

Les impacts d’un tel caucus sont importants : visibilité médiatique pour la Gaspésie, les retombées économiques d’un tel événement et le rapprochement du gouvernement auprès de la population. « Cela va faire en sorte de sensibiliser les députés face aux réalités économiques, culturelles, sociales, etc. », indique M. Roy.

2 commentaires

Sylvain Genois a écrit le 28 août 2013

Bien des annonces,mais un des projet majeur de la gaspésie a t-il été oublié? Orbite Aluminae, que devrait créé des centaines d'emplois, est t-il déclassé par le gouvernement? Il ne faut pas seulement verser de l'argent préélectoral, mais de l'argent pour que les gens prospères d'eux même aux fils des années.

Sylvain Genois a écrit le 28 août 2013

Bien des annonces,mais un des projet majeur de la gaspésie a t-il été oublié? Orbite Aluminae, que devrait créé des centaines d'emplois, est t-il déclassé par le gouvernement? Il ne faut pas seulement verser de l'argent préélectoral, mais de l'argent pour que les gens prospères d'eux même aux fils des années.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.