Ajout de 15 bureaux au CSSS de la Haute-Gaspésie

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
L’annonce du ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc (au centre) a été chaleureusement accueillie par les gens présents à la conférence de presse.

L’annonce du ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc (au centre) a été chaleureusement accueillie par les gens présents à la conférence de presse. Photo : Johanne Fournier

Lors de sa visite à l’hôpital de Sainte-Anne-des-Monts aujourd’hui, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, a annoncé le retour du service d’obstétrique, fermé depuis trois ans, et un agrandissement de l’établissement.

À ces annonces, Yves Bolduc confirme l’octroi d’une enveloppe de près de 2,2 millions $, qui sera principalement consacrée à la construction d’une aile disposant de quinze nouveaux bureaux d’une superficie totale de 665 mètres carrés qui devrait être livrée à l’automne 2013.

Le ministre responsable de la Gaspésie précise que cette annexe communiquera de l’intérieur avec l’établissement. À cette nouvelle entité, il ajoute un budget annuel de fonctionnement de l’ordre de 374 000 $.

«Ça va faciliter le recrutement de médecins et une meilleure rétention de ceux-ci, croit le ministre Bolduc. C’est plus attrayant pour la conciliation travail-famille et pour une meilleure qualité de vie.» L’hôpital compte 10 médecins sur les 22 dont il aurait besoin.

Spécifiant qu’il ne s’agit pas d’une annonce officielle, le parlementaire estime que le service d’obstétrique sera rétabli au printemps. «Avec au moins un médecin pratiquant l’obstétrique et des médecins dépanneurs, une équipe du Centre hospitalier universitaire de Québec mettra du personnel à la disposition du Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Gaspésie afin d’éviter que le département d’obstétrique ne soit pas en rupture de services», confirme le Dr Bolduc. De 60 à 80 bébés pourront naître annuellement à Sainte-Anne-des-Monts.

Recrutement nécessaire, mas pas facile

La semaine dernière, une délégation de la Haute-Gaspésie a participé à la Journée Carrière Québec, un genre de sommet de l’emploi médical organisé par la Fédération des médecins résidents du Québec, au Palais des congrès de Montréal. La délégation était composée du député de Matane, du préfet de la Haute-Gaspésie et des membres du comité de recrutement médical. «C’est un marché très compétitif», constate Pascal Bérubé, qui était l’un des trois députés à participer à l’événement.

Pour sa part, le préfet Allen Cormier est revenu très enthousiaste de son séjour dans la métropole, surtout à cause des infirmières qu’il a rencontrées lors d’un autre événement. «Au moins 25 infirmières ont démontré de l’intérêt à venir pratiquer en Haute-Gaspésie, contre seulement 4 à 5 médecins», estime-t-il.

1 commentaire

Mathieu Duval a écrit le 1 novembre 2011

Excellente nouvelle pour la région.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.