Tourisme, Transport, Développement économique et exportation

Air Canada promet des baisses de tarifs à Gaspé

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le directeur du CLD de la Côte-de-Gaspé, Bruno Bernatchez, et le directeur de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Olivier Nolleau.

Le directeur du CLD de la Côte-de-Gaspé, Bruno Bernatchez, et le directeur de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Olivier Nolleau. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Air Canada promet des réductions de tarifs jusqu'à 37 % à compter de maintenant sur les liaisons Gaspé-Québec et Gaspé-Montréal.

Le Centre local de développement (CLD) de la Côte-de-Gaspé a réussi à convaincre la société aérienne d'effectuer un essai jusqu'au 20 novembre. Dossier prioritaire depuis 2010 au CLD, les discussions sérieuses ont été menées au cours de l'été pour aboutir à cette proposition fort complexe puisque le tarif est calculé selon une multitude de facteurs, notamment le jour du vol, l'achalandage et la capacité de la liaison.

Cette réduction de tarif s'applique pour les billets achetés à  l'intérieur d'un délai de sept jours : « On s'est arrêté sur les tarifs Flex et Latitude. Il y a une réduction qui peut atteindre 37 % du tarif Flex entre zéro et trois jours avant le vol. C'est une réduction qu'on considère significative. Maintenant, c'est un premier pas pour nous. Il y aura d'autres discussions et d'autres éléments qui seront portés à l'attention d'Air Canada. Tout ça afin de rendre le transport aérien le plus accessible possible pour notre communauté », indique le directeur du CLD, Bruno Bernatchez.

« Le pari que l'on fait avec eux, c'est qu'une réduction de tarifs se traduira par une augmentation de l'achalandage », indique-t-il.

Cette expérience a déjà été faite en Atlantique et selon M. Bernatchez, elle a été bonne pour Air Canada et les tarifs ont été maintenus.

Selon l'entente, les économies peuvent représenter en moyenne 600 $ pour un aller-retour.

Une demande des gens d'affaires

Le directeur général de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Olivier Nolleau, souligne que c'était une demande des gens d'affaires : « C'était une problématique. Là, avec des rabais, on va pouvoir monter des projets. On espère que cette période test va se prolonger et que l'on puisse réaliser des projets », dit-il.

1 commentaire

Doris langlois a écrit le 24 septembre 2013

Bonjour , c sur qu'on va utilized l'avion si l'es prix sont raisonnables , merci !

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.