Agriculture, pêcheries et alimentation Gaspésie

Le but du projet de camion de rue est de montrer que la Gaspésie compte « plein de producteurs, connus ou inconnus, qui font de bonnes choses », dit Jean-Sébastien Horth-Audet.
Avignon

BOUFFE GASPÉSIENNE SUR QUATRE ROUES

12 avril, 15h33 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

MARIA, 12 avril 2016 – Jean-Sébastien Horth-Audet, un chef de 27 ans originaire de Maria, se prépare à représenter la Gaspésie aux fourneaux du Gaspésie Food Truck. Ce projet de cuisine de rue pourrait se concrétiser dès cet été à Montréal, si ses promoteurs obtiennent le permis nécessaire.

Vincent Olivier-Bastien et Éliane Gélinas-Frenette, respectivement âgés de 23 et 22 ans, viennent de créer leur entreprise, La Ferme Le Caprivore, qui se spécialisera dans la production de chevreaux de boucherie.
Bonaventure

Nouvelle entreprise : production de viande caprine

8 février, 09h34 Par : Antoine Rivard-Déziel, journaliste

BONAVENTURE — À 12 ans, plutôt que de vouloir un chien ou un chat, Vincent Olivier-Bastien avait demandé à sa mère s'il pouvait avoir une chèvre. Plus d'une décennie plus tard, toujours animé par cette passion, lui et sa copine sont sur le point de commercialiser de la viande caprine, produite ici en Gaspésie.

Les actuels actionnaires locaux de Marinard demeurent propriétaires à 50 %.
Côte-de-Gaspé

50 % des parts de Pêcheries Marinard vendues

27 janvier, 18h31 Par : La rédaction

QUÉBEC – La compagnie Les Pêcheries Marinard Ltée (Marinard) annonce dans un communiqué émis aujourd'hui, que deux leaders de la distribution internationale de produits marins investissent dans l'entreprise pour une participation à la hauteur de 50 % de son capital-actions.

À l’avant : Samuel Desbiens Bujold, Kassandra Charest Cyr, Manue Babin, Jérémy Arsenault Villemaire. À l’arrière : Carole Poirier (bénévole) et Réjean Arsenault (père de Jérémy).
Bonaventure

Connaissez-vous Les Délices de Jérémy?

7 janvier, 00h00 Par : Entrevue réalisée par Karyne Boudreau, rédactrice en chef

BONAVENTURE – En entrant dans la maison des parents de Jérémy, on constate tout de suite que l’atmosphère est à l’entrain et à la bonne humeur. La fierté se lit d’entrée de jeu dans les yeux des trois jeunes stagiaires aux « capacités restreintes » qui y apprennent le travail bien fait et des bénévoles qui mettent vaillamment la main à la pâte.

Le navire de pêche Dual Venture, un senneur de 32 mètres est en construction au Chantier naval Forillon, de Gaspé.
Côte-de-Gaspé

Plus gros bateau de pêche à vie au chantier naval de Gaspé

12 novembre, 10h58 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ – Les travailleurs du Chantier naval Forillon, de Gaspé, construisent un senneur de 105 pieds (32 mètres) pour la pêche au hareng, leur plus gros navire de pêche à vie. C’est un retour aux sources pour l’entreprise, qui s’est diversifiée vers les bateaux commerciaux, dont des traversiers.