L'Agence de santé dépose une plainte à la SQ

Par Thierry Haroun, journaliste, graffici.ca
Le président-directeur général de l'Agence, Gilles Pelletier.

Le président-directeur général de l'Agence, Gilles Pelletier. Photo : Thierry Haroun

L'Agence de la Santé et des services sociaux de la Gaspésie-les-Îles-de-la-Madeleine a déposé une plainte aux autorités policières en lien avec une manifestation d'ambulanciers tenue devant ses bureaux de Gaspé vendredi dernier.

Le bras de fer qui oppose depuis des semaines l'Agence de santé et les ambulanciers de la Baie-des-Chaleurs et qui porte sur la disparition du projet pilote est monté d'un cran alors que l'organisme gouvernemental a déposé une plaine officielle à la Sûreté du Québec lundi matin. «On n'empêchera pas des groupes de manifester leur insatisfaction ou leur frustration. Quand c'est fait dans l'ordre et pacifiquement il n'y a pas de problème. Mais ce qui s'est passé la semaine dernière avec l'introduction [d'ambulanciers dans l'édifice] de l'Agence , c'est inacceptable», tranche le président-directeur général de l'Agence, Gilles Pelletier.

«On a fait notre déposition aux services policiers et on est en lien avec nos procureurs pour voir quelles seront les suites à donner par rapport à ce qui s'est produit la semaine dernière», ajoute M. Pelletier.

Cette manifestation n'est pas étrangère à la récente décision de l'Agence de mettre fin au projet pilote lancé en 2008, qui permettait aux ambulanciers d'attendre les appels d'urgence dans leur véhicule. L’organisme de santé publique a plutôt décidé de miser sur un redéploiement des services préhospitaliers d'urgence sur l'ensemble du territoire avec, à la clé, un budget annuel récurrent additionnel de trois millions de dollars par année.

De plein droit

À ce titre, M. Pelletier rappelle par ailleurs que l’entente intervenue en juillet 2008 entre le syndicat, les entreprises ambulancières, le Centre d’appels d’urgence de la région de l’Est-du-Québec (CAUREQ) et l’Agence, stipule que «l’Agence peut mettre fin unilatéralement au projet pilote en transmettant au titulaire et au syndicat un avis minimum de 60 jours, leur indiquant que la présente entente prendra fin à une date déterminée par l’Agence. Le syndicat s’engage à mettre fin aux modifications temporaires et à respecter la décision de l’Agence sans aucun recours, notamment de nature monétaire ou arbitrale, contre le titulaire, l’Agence ou le ministre de la Santé et des Services sociaux.»

7 commentaires

Pierre-Luc a écrit le 19 avril 2012

Effectivement la régie n'aurais pas du attendre tout ce temps pour mettre des horaires à l'heure partout. Le projet pilote étais supposé duré aux maximum 2 ans. Il en fait 4 ans et des poussières avec des statistique qui prouvais que c'était efficace. pourquoi a-t-il attendu tout ce temps pour en mettre à gaspé etc..? seul la régie pourra vous répondre. Je suis totalement d'accord que vous en ayez besoin depuis le début. c'est seulement le fait qu'il n'avais pas à enlever les horaires à l'heure dans la baie avant d'avoir demander un nouveaux budget! S'il avait fait cela et que le gouvernement lui aurais répondu non. Nous n'aurions pas pus dire un mot.. au moins il aurait eu essayé. Présentement nous ne nous battons pas seulement pour ''ravoir'' nos horaires à l'heure, nous nous battons pour avoir des shift à l'heure. Non pas en projet pilote, mais bien des horaires assurés. Et nous nous battons pour tous le monde. Et comme tu le dis si bien maxim, nous devrons être solidaire et nous battre. Mais cela n'aurais pas du prendre une telle décision pour que nous nous battions pour cela.

Maxim a écrit le 19 avril 2012

Il y a plusieur facon de le faire et de le voir. Mais, j'en revient a ce que je disait tento, maintenant que nous somme égaux, nous pouvons nous battre pour la meme cause et nous allons être plus fort unis que tout seul dans notre petit coin. Aller chercher cette argent et en faire bénéficier la population gaspésienne. Mais, ceci va prendre quelques mois voir quelques années. La population du côté Nord aurait-elle dû attendre tout ce temps pour voir une légère amélioration de son service ambulancier, la réponse est NON. Voila pourquoi selon moi, la régie a agit ainsi. Maintenant, UNIS nous aurons beaucoup plus d'impact;)

Pierre-Luc a écrit le 19 avril 2012

Oui je suis d'accord avec toi maxim. Je crois seulement qu'on s'est mal compris! Ce que je voulais expliquer, ce n'est pas qu'il y a une population plus importante qu'une autre, mais qu'il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Jacques. Vous en avez amplement besoin des horaires à l'heure. Mais nous également! Le nombre d'Appel dans la baie-des-chaleurs a augmenté depuis l'arrivé du projet pilote. S'ils ont amené un horaire à l'heure parce qu'il y avait beaucoup d'appel, pourquoi l'enlève-t-il s'il y a encore plus d'appel. Ce que je voulais faire comprendre dans le fond, c'était surtout une façon de parler mais c'Est pour expliquer qu'en enlevant un service qui est efficace et prouvé dans une population tout aussi vieillissante, c'étais comme dire à la population que leur vie étais importante mais qu'ailleurs ils en ont plus besoin que nous. JE suis comme toi et pense aussi que toute la Gaspésie et les îles de la madeleine devrais avoir des horaires à l'heure. Mais je crois quand même que Mr. Pelletier aurais pus revoir sa façon de faire. Demander un nouveaux budget pour de nouveaux horaires aurais été la moindre des choses. Et ensuite s'il aurais été toujours désuet, nous aurions pus s'asseoir avec lui et décidé avec statistique à l'appui où nous aurions pus couper et revenir en 7-14! Personne n'a été consulter dans cette décision et c'est la vie des gens de la baie-des-chaleurs qui vont payer. JE comprend parfaitement ton point de vue et je me suis mal expliqué tout à l'heure.

Pierre-Luc a écrit le 19 avril 2012

Oui je suis d'accord avec toi maxim. Je crois seulement qu'on s'est mal compris! Ce que je voulais expliquer, ce n'est pas qu'il y a une population plus importante qu'une autre, mais qu'il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Jacques. Vous en avez amplement besoin des horaires à l'heure. Mais nous également! Le nombre d'Appel dans la baie-des-chaleurs a augmenté depuis l'arrivé du projet pilote. S'ils ont amené un horaire à l'heure parce qu'il y avait beaucoup d'appel, pourquoi l'enlève-t-il s'il y a encore plus d'appel. Ce que je voulais faire comprendre dans le fond, c'était surtout une façon de parler mais c'Est pour expliquer qu'en enlevant un service qui est efficace et prouvé dans une population tout aussi vieillissante, c'étais comme dire à la population que leur vie étais importante mais qu'ailleurs ils en ont plus besoin que nous. JE suis comme toi et pense aussi que toute la Gaspésie et les îles de la madeleine devrais avoir des horaires à l'heure. Mais je crois quand même que Mr. Pelletier aurais pus revoir sa façon de faire. Demander un nouveaux budget pour de nouveaux horaires aurais été la moindre des choses. Et ensuite s'il aurais été toujours désuet, nous aurions pus s'asseoir avec lui et décidé avec statistique à l'appui où nous aurions pus couper et revenir en 7-14! Personne n'a été consulter dans cette décision et c'est la vie des gens de la baie-des-chaleurs qui vont payer. JE comprend parfaitement ton point de vue et je me suis mal expliqué tout à l'heure.

Maxim a écrit le 19 avril 2012

Je suis d'accord avec votre cause! la manifestation j'y était pas alors je ne peux pas juger de si c'était aggressif ou non (mais j'en doute que sa le soit été). Par contre, après avoir lu ton commentaire, il y a quelque chose qui m'a accroché et je ne pouvais passer outre la dessus. Je peux même pas imaginer votre frustration tant au niveau personnelle pour le changement de vie que monétaire pour ceux qui retourne temps partiel (ce qui n'est pas un cadeau) avec des paiements et tout ce qui s'en suit. Je serai surment moi-même frustré dans cette situation!! Mais d'un point de vue objectif et en tant que Paramédic du côté Nord où les chiffres de 12 hrs redistribués devienderont réalité, je me permet ce commentaire personnel. À l'automne 2008 si je ne m'abuse, le projet pilote dans la baie des chaleurs avait vu le jour. Ceci préconisait, que tous les paramédics entre Paspébiac et Pointe-à la croix étaient 12 hr dans le véhicule et détenaient un temps réponse exemplaire pour la population déservie. Par contre, du côté Nord et au Îles de la madeleine, les ambulanciers restaient chez eux en 7/14 (Faction de garde) avec des temps réponse désastreux comme tu la si bien démontré dans ton texte plus haut. En Mars 2012, la régie a décidé de redistribuée c'est chiffres de 12 heures, détenue par la baie des chaleurs, sur la partie Nord de la Gaspésie (Gaspé, Chandler et au Îles, Percé pendant 4 mois) pour éponger si on veut, quelques problèmes criant important. Toujours d'un point de vue objectif, rappelons nous que la population des gens du côté Nord qui payaient le même montant de taxe/impots recevaient un service ambulancier moins performant que celui de la baie des chaleurs, les apportant à être plus démunie que la population déservie par les horaires de 12 heures avec un temps réponse merveilleux. En redistribuant les horaires de 12 hr, je crois que la régie à placé la population intégrale en sécurité de façon à ce que tous le gens habitant notre belle gaspésie, bénéficie d'un service ambulancier équitable et une coche plus performant. Donc, où j'accroche dans ton message, c'est lorsque tu dit que la population de Gaspé-Chandler-Îles de la madeleine serait plus importante que celle de la baie des chaleurs. Je crois fortement que la population du côté Nord a été lontemps démunie par un système ambulancier qui aujourd'hui avec le veillissement de la population et l'augmentation démographique, était désuet. Je pense donc que chaque population tant la baie des chaleurs que le côté Nord, soit égale et doit le rester. Pour finir, je crois qu' il maintenant l'heure de nous lever pour accroître le nombre de chiffre à l'heure sur la région Gaspésienne en nous unissant et en travaillant ensemble pour obtenir gain de cause au lieu de tenter de déterminer qu'elle population est la plus importante. Selon moi, tous les gaspésiens ou madelinots sont égaux et devraient profiter d'un seul et même service ambulancier bien orchestré au besoin de la population Gaspésienne et de son territoire. L'avis personnel d'un paramédic travaillant depuis 3 ans et demi du côté Nord qui était "tanné" de rammasser des corps comme tu le disait si bien ci-haut. Bonne journée !

P-Luc Dupuis a écrit le 19 avril 2012

Mr. Pelletier encore une fois agit unilatéralement.. Pour être paramédic dans la baie-des-chaleurs (non je n'ai pus participer à cette manifestation mais j'aurais bien aimé) et d'avoir entendu des toutes les bouches, incluant celle de la police, qu'elle s'Est déroulé PACIFIQUEMENT ET SANS BOUSCULADE. La seul choses qui est pus être dérangeant, c'est les paramédic qui sont entré dans un local, légalement, car c'est un édifice public, mais qui ont crier des slogan et apposer quelques affiches. Je ne crois pas que ce soit quelques choses de criminel. Je crois encore que Mr. Pelletier (Qui gère des chiffres au lieu de gérer des vies), y va trop fort.. Nous voulons essayer d'avoir un terrain d'entente, de parler. Nous comprenons que les endroits qui vont recevoir les horaires à l'heure sont important. Mais Mr. Pelletier ne comprend pas que les endroits ou il retire ces horaires sont aussi important. Il est en train de dire que les gens de Port-Daniel, St-Godefroi, Bonaventure, St-siméon, Maria et nouvelles que leurs vies valent moins que celles de Chandler, Gaspé et les iles-de-la-madeleine. A-t-il au moins essayer de faire débloquer de la nouvel argent pour mettre en place ces horaires à l'heure!?? Si au moins il avais essayer, nous n'aurions aucun mot à dire. Il joue avec la vie des gens (en gérant ses chiffres). Tenez vous le pour dit, Le temps réponse passera de 7 min. à 15-18 min. Si c'Est vous, votre père, votre mère, votre enfant qui a besoin de l'ambulance dans les 5 prochaines minutes pour une question de vie ou de mort, Croyez vous que vous aimeriez avoir l'ambulance dans 3 min ou dans 18 min?? Après 5 min sur un arrêt cardio respiratoire, la chance de survie baisse de 10% à chaque minute qui passe. Seul la défibrillation précoce peut faire diminuer ce pourcentage. Précoce = Très rapide. Nous ne serons plus jamais rapide. Je suis paramédic et je veux continuer à sauver des vies, non pas transporter des corps.. MErci

Patricia Chartier a écrit le 19 avril 2012

Nous n'avons aucun détails sur l'attitude des ambulanciers qui justifieraient un tel recours à la force. Mais je recommande fortement aux ambulanciers de se recycler dans la police, domaine d'avenir s'il en est un. Emprisonner des étudiantEs, des professeurEs, des journalistes, des militantEs et facultativement une couple de bandits à cravates ou sans cravates, aucune limite au budget de la police et pas besoin de projets pilote.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.