Politique

612 jeunes Gaspésiens ont été sensibilisés à l'importance de voter

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Le président de la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, James-Alexander Keays, en mission de sensibilisation au vote au Cégep de la Gaspésie et des Îles, campus de Gaspé.

Le président de la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, James-Alexander Keays, en mission de sensibilisation au vote au Cégep de la Gaspésie et des Îles, campus de Gaspé. Photo : Gracieuseté

MARIA – À l'issue de sa tournée régionale qu'elle a terminée jeudi, la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CJÎM) a rencontré 612 jeunes au cours de 13 occasions au sein des 6 MRC de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

L'endroit où l'activité a été la plus fructueuse a été Gaspé avec 181 jeunes rencontrés au cours de quatre activités. À Grande-Rivière, où il n'y a eu qu'une seule activité, 38 jeunes ont été interpelés.

 

Activités diverses

 

« On est allés directement dans des établissements scolaires, que ce soit des cégeps, des centres de formation professionnelle ou des centres d'éducation aux adultes, décrit l'agente de communication et de participation citoyenne de la CJÎM, Catherine Miousse. On a tenu des kiosques sur l'heure du midi dans les salons étudiants, les cafétérias ou autres lieux passants, où on pouvait prendre le pouls des jeunes pendant environ deux minutes.On distribuait des encarts et on en mettait sur les tables. »

 

« Il y a aussi eu des ateliers en classe avec les carrefours jeunesse-emploi de la Haute-Gaspésie et de la Côte-de-Gaspé, avec de l'animation plus pointue sur le fonctionnement des élections et pour échanger sur la politique municipale, poursuit-elle. Ça durait une heure. »

 

L'équipe de la CJÎM s'est également jointe à certains événements organisés. « Seulement avec le match d'impro à Gaspé, on a sensibilisé 106 jeunes, raconte Mme Miousse. Lors du débat des candidats aux Îles-de-la-Madeleine, on était là à titre d'observateurs et après, on a tenu une activité. »

 

Lors de chaque rencontre, les agents de sensibilisation remettaient un paquet de gommes appelé, pour la circonstance, la « chique électorale ». « Ça les faisait sourire, constate Catherine Miousse. Cet outil promotionnel était national. C'était une initiative de la Table de concertation des forums jeunesse, dont on fait partie. Nous souhaitions leur démontrer que voter peut être aussi simple que mâcher de la gomme! »

 

Sondage

 

Cette tournée a aussi été l'occasion, pour la Commission jeunesse, de mener un sondage sur les intentions de vote auprès de 158 jeunes de 18 à 35 ans qui, sur une base volontaire, ont accepté de répondre à la question : « As-tu l'intention de voter aux élections municipales? ». Ils ont répondu « oui » dans 71,5 % des cas, par rapport à 14,5 % qui ont répondu « non ». La balance, soit 14 % des personnes sondées, étaient indécises. Par tranche d'âges, la plus forte proportion se trouve chez les 26 à 30 ans, où 84 % des répondants ont répondu qu'ils iraient voter, contre 71,5 % chez les 18 à 25 ans et 54 % chez les 31 à 35 ans.

 

« On a atteint notre objectif qui ciblait surtout les 18 à 25 ans, estime l'agente de communication. L'objectif, c'était que les jeunes en parlent et qu'ils puissent échanger. On ne les incitait pas à aller voter seulement pour des jeunes. On leur disait que si un candidat de 60 ans leur semblait le candidat idéal pour eux, de voter pour lui. L'important, c'était qu'ils votent. »

 

Portrait régional

 

En vertu des données publiées le 24 octobre par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoires, la région compte 56 candidats âgés de 18 à 34 ans qui ont déposé leur candidature en vue des élections municipales de dimanche, soit 24 femmes et 32 hommes. Parmi eux, 4 se présentent au poste de maire et 52 à titre de conseiller.

 

Si le taux de participation général était de 45 % lors des deux dernières élections municipales, il se situait à environ 20 % chez les jeunes.

 

Dans le cadre des élections municipales, la CJÎM a réalisé diverses autres activités de sensibilisation auprès des jeunes, dont une campagne publicitaire placée sous le thème « Voter aux élections municipales, fais-en une priorité ».

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.