22 août : quelque 50 personnes manifestent à Gaspé

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
La manifestation du 22 août s'est déroulée dans le calme et la bonne humeur à Gaspé.

La manifestation du 22 août s'est déroulée dans le calme et la bonne humeur à Gaspé. Photo : Nelson Sergerie

Une cinquantaine de personnes ont manifesté mercredi soir dans les rues de Gaspé afin de dénoncer notamment la hausse des droits de scolarité.

L'instigatrice de la manifestation, Noémie Bernier, a précisé qu'en plus de la cause étudiante, le projet de loi spéciale encadrant sur le droit de manifester et la fracturation hydraulique étaient les points que tenaient à dénoncer les manifestants.

«On est en période électorale, c'est le  22, date traditionnelle des manifestations. Pour moi, c'était important de souligner les causes pour lesquelles on s'est battus», a dit l'étudiante en sciences humaines au Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Même si plusieurs établissements ont mis fin à la grève au cours des derniers jours, Mme Bernier croit que la cause demeure juste. «Je comprends le retour en classe. On est en trêve électorale. Ça ne serait pas ingénieux d'aller en grève alors que l'on choisira le 4 septembre un nouveau gouvernement.»

Sur le coup de 19h, les manifestants, des enfants jusqu'aux personnes âgées, ont défilé dans les rues du centre-ville en scandant divers slogans.

Deux candidats de la circonscription de Gaspé dans le cadre de l'élection provinciale, ceux de Québec solidaire, Éric Boucher, et d'Option nationale, Frédérick DeRoy, ont participé à la manifestation.

À Montréal, la manifestation mensuelle a attiré un peu plus de 10 000 personnes mercredi après-midi.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.