Tourisme, Affaires municipales et développement régional

195 000 personnes ont marché sur le quai de Percé

Par ,
Bruno Cloutier, maire de Percé, Jean-Guy Poirier, président de l'Office de tourisme du Rocher-Percé, Émilie Desbois, directrice de l'OTRP.

Bruno Cloutier, maire de Percé, Jean-Guy Poirier, président de l'Office de tourisme du Rocher-Percé, Émilie Desbois, directrice de l'OTRP. Photo : Ariane Aubert Bonn

PERCÉ - L'Office de tourisme du Rocher-Percé (OTRP) souligne que plus de 195 000 visiteurs uniques ont marché sur le quai de Percé au cours du dernier été.

révélé que 195 691 visiteurs uniques ont mis le pied sur le quai de Percé en 2013, pour un total de 421 142 visites.  

Le président de l'office, Jean-Guy Poirier, a officiellement remis les données recueillies à la municipalité. « Cette étude va servir à la Ville de Percé comme outil dans les négociations en lien avec le quai », a-t-il mentionné.

Le maire Bruno Cloutier a d'ailleurs affirmé: « Le quai est le coeur et l'âme de notre village. » Il a mentionné que le quai serait cédé à la municipalité sous condition d'une mise à niveau à la satisfaction du conseil.

Les données

Ces visiteurs sont des touristes à plus de 90 % et près de 30 % d'entre eux se servent du quai pour prendre le bateau, alors que les autres y gravitent pour d'autres raisons. Les utilisateurs du quai passent un total de 911 081 nuitées en Gaspésie.
Au total, 500 personnes ont été interrogées en lien avec leur passage sur le quai. Leur « cote d'amour » envers cette infrastructure  est de 93 %, ce qui est supérieur à la moyenne des taux de satisfaction au Québec, selon Segma Recherche.

Au cours de la cueillette de données, la campagne « Le quai et moi... Toute une histoire! » a permis de récolter des témoignages et histoires variés concernant le quai de Percé.
Les participants se sont fait photographier avec un tableau sur lequel ils racontent leur lien avec le quai.
Les photographies se trouvent sur la page Facebook de Percé Destination Vacances.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.