Politique, Agriculture, pêcheries et alimentation

143 638 $ pour la traçabilité du homard gaspésien

Par La rédaction, graffici.ca
Les initiatives du RPPSG ainsi financées s’inscrivent dans la continuité du projet de traçabilité du homards gaspésien qui a cours depuis 2012

Les initiatives du RPPSG ainsi financées s’inscrivent dans la continuité du projet de traçabilité du homards gaspésien qui a cours depuis 2012 Photo : Georges Mamelonet

NEW RICHMOND — Québec octroie 143 638 $ au Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG) pour la réalisation de deux projets concernant la traçabilité du homard du Québec au cours de la saison 2014.

Les initiatives du RPPSG ainsi financées s’inscrivent dans la continuité du projet d’identification de tous les homards de la Gaspésie pêchés et commercialisés vivants que l’organisme a mis en branle en 2012. « La grande réceptivité des consommateurs mérite que les efforts se poursuivent afin de bien positionner ce produit vedette sur le marché d’ici », indique le député de Bonaventure Sylvain Roy par voie de communiqué.

Avec cet argent, le Regroupement souhaite notamment améliorer la fiabilité des identifiants fixés à l’une des pinces des homards capturés en Gaspésie. En outre, il apportera son soutien pour l’implantation du système d’identification qui sera mis en place par des pêcheurs de la zone de pêche 17 correspondant au secteur d’Anticosti dans le golfe du Saint-Laurent. Le projet prévoit notamment la conception et l’acquisition des identifiants régionaux pour 11 pêcheurs associés à cette zone ainsi que la préparation de vidéos publicitaires qui seront diffusées dans le site Internet du RPPSG.
 
Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation accorde 92 597 $ et 51 041 $ pour la mise en œuvre de l’un et l’autre de ces deux projets.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.