Économie

121 ans et 4 générations plus tard

Par Johanne Fournier, journaliste, graffici.ca
Sébastien Keable représente la quatrième génération de propriétaires de la Quincaillerie J.N. Keable de Sainte-Anne-des-Monts.

Sébastien Keable représente la quatrième génération de propriétaires de la Quincaillerie J.N. Keable de Sainte-Anne-des-Monts. Photo : Johanne Fournier

SAINTE-ANNE-DES-MONTS, janvier 2019 – Jouissant d’une solide réputation de ferblantier à Sainte-Anne-des-Monts, Joseph-Norbert Keable a ouvert sa quincaillerie en 1897. À cette époque, il ne devait guère penser que, près de 122 ans plus tard, son commerce existerait encore et qu’il serait demeuré dans la famille. Sébastien Keable représente la quatrième génération à poursuivre l’aventure de quincaillier de son arrière-grand-père. GRAFFICI vous présente le troisième de cinq textes sur des commerces passés de génération en génération.

La Quincaillerie J.N. Keable, située au centre-ville de Sainte-Anne-des-Monts, disposait d’un peu de tout. Il n’était pas rare non plus de voir le fondateur partir à La Martre avec sa chaloupe pleine de tuyaux de fonte pour pratiquer son métier de plombier. 

Dans les années 1920, le fils unique du fondateur, Louis-Marie, a pris les rênes de l’entreprise jusque dans les années 1950 pour passer lui-même le flambeau à son fils Jacques. Puis, en 1976, un nouveau local adjacent au premier a été construit.

Avec cette troisième génération, l’entreprise prendra de l’expansion au fil des ans. De 1000 pieds carrés de superficie occupés par le magasin au départ, il s’étend aujourd'hui sur 5000 pieds carrés. En plus de sa quincaillerie, Jacques Keable faisait la vente d’explosifs pour les mines de la Gaspésie, pour les routes et les carrières de pierre. « Il est devenu prospère notamment à cause de ça, indique son fils Sébastien. Il avait une dizaine d’employés et un camion pour le transport, en plus d’un entrepôt. » 

Cent ans plus tard

Cent ans après la décision de son arrière-grand-père Joseph-Norbert Keable de fonder son entreprise, Sébastien s’est joint à l'aventure familiale. Du même souffle, cela lui a permis, à l’âge de 32 ans, de réaliser un rêve qui lui était cher en ouvrant, dans l’établissement ancestral, une auberge comprenant cinq chambres et un pub. Ainsi, l’imposante résidence des Keable, qui est encore plus vieille que la première quincaillerie, a été transformée en auberge en 1997. Le premier bâtiment qui était jadis occupé par la quincaillerie est devenu le Pub chez Bass. La quincaillerie occupe maintenant l’édifice voisin du pub et de l’auberge. 

La Quincaillerie J.N. Keable porte la bannière Home Hardware. « C’est comme une famille, estime Sébastien Keable. Depuis qu’on est avec Home Hardware, on fait de la vente par Internet et on a 32 circulaires par année, ce qui aide beaucoup. »

Sébastien Keable voit l’avenir de façon très positive. À court terme, il prévoit doubler la superficie de sa quincaillerie avec un accès au sous-sol et un autre entre ses deux commerces, en plus d'un débarcadère pour les transporteurs.

-30-

 

À lire aussi :

« Mon université, c’est mon père »

Trois générations aux Vagues Vertes

 

 

5 commentaires

manual backlinks a écrit le 22 avril 2019

Your post has those facts which are not accessible from anywhere else. It’s my humble request to u please keep writing such remarkable articles

SEO FAQ a écrit le 18 avril 2019

SEO Frequent Asked Questions: Wij lichten een tipje van de sluier op over de geheimen van Google 2019! Wat zijn de laatste seo trends? Wat zijn de metrics waardes van uw backlinks en hoeveel effect hebben deze op uw website positie bij google?

Atlasobscura Heerhugowaard online a écrit le 12 avril 2019

Als seo bureau verzorgen top ranking posities en maximale online vindbaarheid bij Google voor bedrijven, ondernemers als ook winkeliers en detailhandel in Heerhugowaard.

bouncing balls a écrit le 13 février 2019

Great awareness and care for those who can't protect themselves effectively

red ball a écrit le 13 février 2019

I love this mission to protect and save.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.