Cimenterie Mc Innis : Le CQDE et Environnement Vert-Plus exigent un rapport du BAPE aux tribunaux

Classé sous : Développement économique et exportation

 PORT-DANIEL-GASCONS – Le Centre québécois du droit de l'environnement et le groupe Environnement Vert-Plus, conjointement avec l'entreprise Lafarge Canada inc., ont déposé une requête en révision judiciaire pour faire annuler le certificat d’autorisation des travaux de construction de la cimenterie de Port-Daniel-Gascons émise en juin dernier par le ministère de l'Environnement du Québec.

Le Conseil régional de l’environnement Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine a annoncé par communiqué cette démarche. L'objectif de celle-ci est d'assurer que ce projet soit soumis au processus d'examen des impacts sur l'environnement et de participation publique, processus dans lequel peut intervenir le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), comme cela devrait être le cas pour un projet de cette ampleur.

Pour Michel Bélanger, avocat au dossier pour le CQDE et pour Environnement Vert-Plus, « Il est important de faire la lumière sur le processus d'autorisation de ce projet. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un projet différent de celui présenté il y a près de 20 ans. Le Ministère de l’Environnement a excédé sa compétence en concluant que le projet initial de Port-Daniel-Gascons présenté en 1995 et le projet de cimenterie pour lequel un certificat d’autorisation a été émis en 2014 ne constituent qu’un seul et même projet. »

« Rappelons que la cimenterie représentera près de 10 % des émissions totales de gaz à effet de serre de tout le secteur industriel du Québec. Il est pour nous essentiel que cette cimenterie fasse l'objet de consultations publiques et d'un examen rigoureux par le BAPE. C'est ce que la loi exige, et c'est une question de respect des lois, des citoyens du Québec et des communautés qui seront à proximité de ce projet », 
a ajouté Michel Goudreau de Environnement Vert-Plus.

La requête sera présentée devant le tribunal le 28 août 2014 à 9 h au palais de justice de Montréal.

2 commentaires

Jacques Philippe a écrit le 13 août 2014

Est-ce qu'Environnement Vert-Plus et Lafarge sont de connivence ou si ce n'est que par pur hasard qu'une multi-nationale multimillionnaire et un organisme sans buts lucratifs s'allient de la sorte? Lafarge et Ciment McInnis étant dans le même business, Environnement Vert-Plus perd énormément de sa crédibilité à moins d'expliquer ce qu'ils font avec Lafarge dans cette requête.

Daniel Leblanc a écrit le 7 août 2014

J'aimerais que les représentants d'Environnement Vert-Plus expliquent comment leur association avec Lafarge Canada va conserver leur crédibilité future et quel sera la partage des frais juridiques de cette aventure ?

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.