Ça fait jaser

Vous avez envie de partager une information d’intérêt public ? Vous souhaitez livrer vos opinions sur l’actualité ou simplement lancer des discussions sur les sujets qui vous touchent, vous intéressent, vous préoccupent ? La section Ça fait jaser sert justement à vous faire entendre. Son objectif est de permettre à tous de s’exprimer librement et de participer au débat public. Allez-y de votre contribution !

TLMEP en mode désinformation...

Par Philippe LeBlanc

22 février, 18h36

Je suis ni célèbre ni du Plateau! Je suis un fier Gaspésien! À une émission comme TLMEP, je voudrais entendre des personnes intéressantes qui ont du vécu, un message et une vision. Certaines le sont, d’autres se plaisent à désinformer. Depuis quelques années, je délaisse TLMEP à cause de la redondance et du même discours qu’on y véhicule.

4 commentaires

Le beau grand bateau de Jean-François Fortin

Par Caroline Sarah St-Laurent

6 janvier, 09h49

Monsieur Fortin voulut diriger le Bloc québécois, mais échoua à deux occasions. Celui qui prône la démocratie participative n'accepta point le verdict des membres et s'autoproclama chef de Forces et Démocratie. Ainsi pourrait-il «forcer» sa présence aux débats des chefs en octobre prochain. Il aime diviser les patriotes, recevoir le vote des souverainistes même si pour lui la souveraineté n'est pas une vraie affaire (L'Information, 20 août 2014, p. 6). Fortin travaille pour qui? Il est à l'écoute de quoi? Voyons au-delà de ses slogans.

Laissez un commentaire
Quilles-O-Thon pour Acceuil Blanche Goulet

Quilles-O-Thon pour Acceuil Blanche Goulet

Par Salle de Quilles de Gaspé

31 août, 12h11

La Salle de quilles de Gaspé et son nouveau bar Country '' Le Saloon ''
vous invite à son premier Quilles-O-Thon pour l'Acceuil Blanche Goulet

Petits et grands enfants venez nombreux mesurez vos aptitudes de quilleurs.
Spiderman, Batman, Transformers, Princesses et maquillages aussi sur place pour vous.

Samedi et Dimanche le 6-7 Septembre de 9:00 am - 21:00 hrs.

*Radio-Gaspésie sur place en direct de Midi-15:00 hrs. le Samedi*

Laissez un commentaire

S'auto-pelure-de-bananiser

Par Caroline Sarah St-Laurent

16 août, 21h17

Le député-touriste Pascal Bérubé a dressé un «cordon sanitaire» entre lui et Jean-François Fortin le mois dernier (L'Avantage, Rimouski, 17 juillet). Les événements actuels mettent en lumière ce qui n'était alors qu'un comportement étrange entre deux amis partageant le même électorat.

Laissez un commentaire

«J'y suis pour rien! (Pascal Bérubé)»

Par Caroline Sarah St-Laurent

1 mai, 09h28

L'opinion publique dans nos démocraties occidentales souhaite que le processus électoral n'incombe pas au seul parti au pouvoir. Après s'y être engagé lors de la campagne de 2012, le gouvernement du Parti québécois fit adopter à l'unanimité par l'Assemblée nationale le 14 juin 2013 une loi modifiant la Loi électorale afin de prévoir des élections à date fixe. «L'adoption de règles claires sur la date des scrutins, tous les quatre ans, visait donc à soustraire aux considérations partisanes le moment de déclencher une élection. Ainsi, le gouvernement en place n'allait plus dissoudre l'Assemblée nationale selon ''les petits calculs, les petites stratégies, les petites rumeurs'' et Pauline Marois acceptait de donner l'exemple (Guy Gendron, Radio-Canada, 4 mars 2014)». En appelant aux urnes les électeurs moins de neuf mois plus tard, la Première ministre, malgré tous les prétextes avancés, «va clairement à l'encontre de l'esprit de cette loi», assure le politologue André Blais. Qu'à cela ne tienne, madame Marois juge le moment enfin arrivé d'obtenir sa majorité en Chambre. On peut comprendre combien l'opposition se fit bousculer, particulièrement chez nous où le Parti québécois règne sans alternance depuis 1994. Les libéraux étaient sous le choc du décès subit de l'ex-députée Nancy Charest. Le manque d'adversaire dans Matane-Matapédia a monopolisé l'attention durant les deux premières semaines d'une campagne de 33 jours. Après avoir hâté le scrutin par opportunisme, Pascal Bérubé ne peut qu'alimenter le cynisme en «déplorant» que le désoeuvrement du camp adverse ne facilite pas l'expression de la démocratie. «J'y suis pour rien!» (12 mars).

Laissez un commentaire

Renouvellement de la CRÉGIM

Par Eric Boucher

9 novembre, 12h09

Maintenant que l'oligarchie gaspésienne Berger-Poirier-Appleby-Roussy-Arseneau est dissoute, reste plus rien qu'à envoyer Scantland à la retraite pour redonner un vrai souffle, du dynamisme et une vision d'avenir à la CRÉGIM.

Laissez un commentaire

Paspébiac : L’achat d’un tracteur bidirectionnel : cause de dissension.

Par Louis-Gilles Horth

22 octobre, 14h28

« Le 3 octobre dernier, pas moins de 338 contribuables se sont présentés aux bureaux administratifs de la Maison des Citoyens, sous l’initiative de LouisGilles Horth. Leur objectif était de signifier leur opposition à l’acquisition d’un tracteur bidirectionnel et ainsi réclamer la tenue d’un référendum. Ce règlement d’emprunt visant l’acquisition du dit tracteur pour une somme de 175 000$ avait été adopté par le conseil municipal en séance extraordinaire le 18 septembre dernier. » (écrit de monsieur Sweeney).
______
En réponse à monsieur Pascal Sweeney "Un tracteur bidirectionnel est une nécessité?",
permettez- moi d’exprimer mon point de vue.

Laissez un commentaire

Faire des bombes pour gagner sa vie

Par Martin Zibeau

8 octobre, 09h43

Si on offrait à la Gaspésie une usine de fabrication de bombes créant 500 emplois permanents, comment réagirions-nous ? Serions-nous capable de voir au delà de la création d'emplois ? Est-ce que tout emploi, aussi monétairement payant soit-il est un « bon » emploi ?

1 commentaire
Voir davantage de billets1