Salut Florian

30 mars 2012 49 commentaires

Florian, alias Monsieur Flo, est tombé. Le porteur de flambeau, celui qui nous indiquait la direction n’est plus. Mais la flamme qu’il a allumée dans les cœurs vaillants, elle brûle encore. Le  feu se propage, pogne dans le foin, s’élance, se répand. Une petite flamme chacun, maintenant.

Solidaires et fiers de ce que nous sommes, conscients de ce que nous voulons et de ce que nous pouvons, et de ce que nous devons. Pour la mémoire de Flo, et parce que c’est notre héritage à tous, les luttes vont continuer. Le guide est tombé, mais il nous a tracé une voie. Nous sommes nombreux à nous rappeler la chute du dragon, et le poing dressé de ce petit homme craint des puissants, criant YA BASTA.

L’art de certifier que le roi est tout nu, sans flaflas et sans doute, le coup de théâtre plein d’audace, et le culot d’oser, c’est de ça que je me rappellerai. Cette fièvre est contagieuse. Les germes sont latents. La braise couve, prête  à repartir à la moindre brise.

Merci Flo de nous avoir allumés.

Je vous laisse avec ses mots. Il me semble entendre sa voix en les lisant.

La vérité

La vérité, c’est une plante vivace
Qui pousse obstinément
Dans les craques
De nos murs de pierre
La vérité, c’est une mauvaise herbe
Qui pousse abondamment
Dans les terres stériles
De ceux qui nous trompent
La vérité, c’est un cactus
Qui pousse patiemment
Dans les déserts reculés
De l’humanité
La vérité, c’est une fleur
Qui de son parfum
Embaume et terrorise
Les jardins des hypocrites

-Florian Lévesque
6 juillet 2007
Balmoral (Acadie)

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.