Chronique
L'art de flâner dans le «malbord»

CARLETON-SUR-MER, avril 2019 - Encore récemment, je parcourais le côté nord de la Gaspésie, à la recherche de tout et de rien. Le « Malbord », comme plusieurs l’appellent. La lumière. Le temps qui fige. La mer à perte de vue. Le goût de flâner dans cette autre Gaspésie qui refuse de s’éteindre. Celle du fleuve, des naufrages, de la route des phares, du chapelet de petits villages sculptés par la foi et, avant elle, par les déglaciations.

Vos nouvelles du jour

Vos nouvelles du jour
chnc

 

Agenda
Communiqués
Gaspésie

GRAFFICI d’avril fait son entrée dans votre publisac

9 avril, 16h42 Par : Communiqué / Source à la fin du texte

Gaspé, le 9 avril 2019 – Votre Graffici d’avril sera distribué à compter du 9 avril dans votre publisac et il aborde notamment le difficile recrutement de vétérinaires et l’émergence de nouvelles technologies dans les pêches.

BLOGUE CITOYEN
Gaspésie

Jacob

28 janvier, 22h01 Par : Robert Arsenault, blogueur

BONAVENTURE, janvier 2019 – Jacob est un homme qui doit bien, aujourd’hui, avoir franchi la quarantaine, même si son apparence physique, due à son état de santé physique et mentale, le fait passer pour beaucoup plus vieux. Déjà très jeune, à l’aube de la vingtaine, il avait reçu, après quelques visites et séjours plus ou moins prolongés en psychiatrie, un diagnostic de schizophrénie.

Rencontre...
Avignon

Jocelyne Gallant : Au cœur de la solidarité des Plateaux

27 mars, 12h10 Par : Karyne Boudreau, journaliste

CARLETON-SUR-MER, mars 2019- En 2009, à son retour dans son village natal de Saint-Alexis après 32 ans passés en France, Jocelyne Gallant se destinait au documentaire. Depuis, elle a réalisé trois films. Elle a fondé le journal communautaire Tam Tam, qui est distribué gratuitement dans tous les foyers des cinq municipalités du secteur de Matapédia et des Plateaux. Elle a mené deux ans durant le chantier donnant naissance à la Table Concert’Action territoire solidaire Matapédia et les Plateaux. Finalement, l’été dernier, à deux mois d’avis, elle a organisé avec sa sœur Sylvie le Festival des cordes de bois, qui a connu un succès phénoménal. GRAFFICI vous amène à la rencontre de cette dame au cœur du mouvement solidaire des Plateaux.

Dossiers
Gaspésie

Des vacances? Connais peu!

23 avril, 17h37 Par : Johanne Fournier, journaliste

SAINTE-ANNE-DES-MONTS, avril 2019- Pour Ève Woods-Lavoie, qui pratique depuis une vingtaine d'années à Gaspé, les semaines de travail sont de 80 heures. Elle soigne uniquement les petits animaux. « J'ai pris une semaine de vacances en cinq ans, s'attriste-t-elle. Je vis en Gaspésie et je n'en profite pas! » Pour la mère de deux enfants, la surcharge de travail la prive aussi trop souvent d'activités familiales. « La minute que je touche à un animal, je dois être disponible 24 heures sur 24, indique-t-elle. La fatigue physique et mentale s'installe. »

 

De bonnes habitudes de vie pour bien dormir
Publireportage

À Gaspé aujourd'hui

Virage vert au Québec: des solutions pour la maison
Publireportage

Prenez-vous soin de vos yeux?
Publireportage

À Gaspé aujourd'hui